illustration
Ecole de Provence
illustration

Sites et Blogs

Sur le web

Notre Dame du Web


Prier au cœur du monde

Prier au cœur du monde, apostolat de la prière

Vers dimanche


  • David danse devant l’Arche d’Alliance – 2 Samuel 6, 12-23

    26 mai
     Le roi David, rempli de la joie de Dieu, se laisse aller à une danse d’exultation sur la musique que font les cris de joie du peuple devant son Dieu… Laissons-nous entraîner dans cette allégresse partagée…
    On rapporta au roi David : « Le Seigneur a béni la maison d’Obed-Édom et tout ce qui lui appartient, à cause de l’arche de Dieu. » David partit alors et fit monter l’arche de Dieu de la maison d’Obed-Édom jusqu’à la Cité de David, au milieu des cris de joie. David et l'arche
    Quand les porteurs de l’Arche eurent avancé de six pas, il offrit en sacrifice un taureau et un veau gras. 
    David, vêtu d’un pagne de lin, dansait devant le Seigneur, en tournoyant de toutes ses forces.
    David et tout le peuple d’Israël firent monter l’arche du Seigneur parmi les ovations, au son du cor.
    Or, comme l’arche du Seigneur entrait dans la Cité de David, Mikal, fille de Saül, se pencha par la fenêtre : elle vit le roi David qui sautait et tournoyait devant le Seigneur. Dans son cœur, elle le méprisa.
    Ils amenèrent donc l’arche du Seigneur et l’installèrent à sa place, au milieu de la tente que David avait dressée pour elle. Puis il offrit devant le Seigneur des holocaustes et des sacrifices de paix.
    Quand David eut achevé d’offrir les holocaustes et les sacrifices de paix, il bénit le peuple au nom du Seigneur des armées.
    Il fit une distribution à tout le peuple, à la foule entière des Israélites, hommes et femmes : pour chacun une galette de pain, un morceau de rôti et un gâteau de raisins. Ensuite tout le monde s’en retourna chacun chez soi.
    Alors que David revenait pour bénir sa maisonnée, Mikal, fille de Saül, sortit à sa rencontre et dit : « Comme il s’est honoré aujourd’hui, le roi d’Israël ! Lui qui s’est découvert aux yeux des servantes de ses esclaves comme se découvrirait un homme de rien ! »
    David dit à Mikal : « Devant le Seigneur, lui qui m’a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m’instituer chef sur Israël, sur le peuple du Seigneur, oui, je danserai devant le Seigneur.
    Je me déshonorerai encore plus que cela, et je serai abaissé à mes propres yeux, mais auprès des servantes dont tu parles, auprès d’elles je serai honoré. »

    Quelques pistes de méditation pour entrer dans cet évangile:

    J’ouvre mon coeur et mon esprit au Seigneur qui veut me bénir de sa présence aujourd’hui. Je me présente à lui, comme je suis, avec tout ce qui m’habite.

    Je lis une ou deux fois cette Parole de Dieu et je me laisse toucher par un mot, une phrase. Je demande au Seigneur la grâce qu’il m’inspire à la lecture de cet extrait de l’Ancien Testament. Cela peut être par exemple de me laisser remplir par sa joie.

    logo_pdf
     Télécharger cette méditation biblique

  • Retraite Écologie : 6–30 juin 2016

    25 mai

    Comme chaque année au mois de juin, la retraite « NDWeb écologie » proposera, du 6 au 30 juin, un chemin et des moyens pour ajuster vie spirituelle et souci de la Création.

    Sur ce chemin qui, comme tout chemin a sa part d’imprévus, de découvertes, de piétinements et d’avancées rapides, 4 semaines permettent successivement de s’exercer à : LOUER le Créateur, RESPECTER la création, SERVIR les créatures …et AIMER en toutes choses.

    accueil2015-départ1-600x600

    Chaque semaine 4 moyens sont proposés :

    1. prier à partir d’un passage de l’évangile, avec la possibilité de reprendre la méditation en contemplant une photo en lien avec ce texte d’évangile;
    2. faire une expérience très simple dans la vie quotidienne, pour approfondir concrètement le thème de la semaine;
    3. prier à partir d’un autre texte de la bible, avec là encore la possibilité de reprendre la méditation en contemplant une photo en lien avec ce texte;
    4. méditer un texte spirituel d’aujourd’hui qui aborde le thème de la semaine.

     

    Vous êtes déjà inscrit-e à NDWeb?
    (vous avez suivi une retraite sur le site ou êtes abonné-e à la newsletter)
    Recherchez le dernier mail reçu de info@ndweb.org.

    En bas de celui-ci, cliquez sur –Modifier vos choix de e-retraites-
    Après avoir enregistré votre choix, vous recevrez un mail de confirmation.

    Pas encore inscrit sur le site ?
    Cliquez ci-dessous…

    Pour s’inscrire…

    Une fois par semaine, un e-mail est envoyé qui donne un lien sur le site de la retraite.

  • La musique est le chant du silence – Maurice Zundel

    25 mai

    Dans ce texte, Maurice Zundel nous livre une définition pour le moins déconcertante de la musique : elle est le chant du silence. Qu’est-ce que cela veut dire ? Comment cela me parle-t-il ?

    Pour en savoir plus sur Maurice Zundel, rendez-vous sur cette page.

     

    La plus haute fonction de la musique ou plutôt son essence même, est de faire de tout notre être une vivante musique où Dieu Lui-même puisse se chanter…

    Si vous entendez une pièce musicale, vous pouvez distinguer ses intervalles, reconnaître et analyser toutes les parties de la construction… Mais ce n’est pas encore la musique. Autrement, il suffirait d’appliquer strictement des règles pour être un artiste. Ce n’est pas le cas comme vous le savez. Un homme peut être un virtuose étourdissant, déchiffrer à vue n’importe quel morceau et nous laisser froids, comme si nous étions en présence d’un mécanisme parfait. Il n’y a personne…

    La Musique c’est autre chose. L’artiste est celui qui nous transmet la présence, qui nous délivre de nous-même en nous introduisant dans notre intimité comme dans un dialogue de lumière et d’amour où nous ne sommes plus qu’une réponse totale à la Générosité qui nous appelle et nous accueille. Cela veut dire que l’artiste est celui qui écoute et dont la musique exprime justement ce dialogue qu’il devient. Alors, il y a dans son jeu ou dans son chant plus que lui-même qui nous fait découvrir en nous plus que nous-même.

    La Musique, en d’autres termes, naît du silence et elle conduit au silence : du silence-de-soi dans l’artiste au silence-de-soi en nous-même. La musique est le chant du silence. Les sons et toute l’architecture mélodique ne sont que les porteurs de ce silence créateur que l’artiste écoute pour que nous l’écoutions à notre tour. La musique est le sacrement du Silence (le signe qui nous le rend sensible et le communique). Si le musicien s’écoute lui-même au lieu d’écouter la voix du Silence, alors il n’y a plus de musique. Il n’y a plus que lui-même, c’est-à-dire : zéro. La troisième dimension de la Musique est donc la Présence qui se révèle dans un silence qu’il faut devenir : Dieu Lui-même dans l’espace de générosité qui s’ouvre en nous dès que nous nous perdons en Lui. Cela revient toujours à dire que la Musique est médiatrice entre le silence que l’artiste écoute et le silence qu’il éveille en nous, itinéraire du silence au Silence.

     

     (Extrait de lettre citée dans Maurice Zundel,
    de Bernard de Boissière et France-Marie Chauvelot)

     

    Quelques pistes pour intérioriser cet écrit spirituel :

    D’abord…

    • Je commence par déterminer le moment, le lieu et la durée de ma prière.
      Je me dispose sous le regard de Dieu, un regard qui m’aime.
    • Je demande à Dieu le don de m’ouvrir à son Silence, à sa Musique.

    Puis… à un moment où je suis disponible intérieurement, où j’ai du temps,

    • Je lis cet écrit lentement, en laissant les mots et les images résonner en moi.
    • Puis je me demande :

    quelles images ou quels mots me touchent le plus ?
    quelles paroles pour aujourd’hui ai-je envie de laisser résonner en moi ?

    Je choisis quelques paroles que je répète, que je rumine, tant qu’elles me donnent du goût.

    • Quelle prière ai-je envie d’adresser au Christ aujourd’hui ? Je lui parle avec mes mots.

    Pour terminer…

    • Je redis le Notre Père, en communion avec toute l’Église.

     

    logo_pdf

    Pour télécharger cet écrit et les pistes en version PDF


  • Prier avec les intentions du Pape

    25 mai

     Pour que votre prière soit missionnaire et touche le cœur du monde,
    voici deux
    intentions de prière pour ce mois de juin :

     

    IMG_0086Solidarité dans les villes

    Pour que les personnes âgées, les marginaux et les personnes seules trouvent, même dans les grandes villes, des occasions de rencontre et de solidarité.

    Formateurs des séminaristes et novices

    Pour que les séminaristes, et les novices religieux et religieuses, rencontrent des formateurs qui vivent la joie de l’Évangile et les préparent avec sagesse à leur mission.

     

    Pour prier avec ces intentions, rendez-vous sur le site de le Réseau Mondial de Prière du Pape : un magazine internet au service des intentions de prière du pape (articles, vidéos, guide spirituel, podcast…).

    Vous pouvez aussi vous reporter au kit spirituel « prier une intention de prière ».

    Dans la vidéo ci-dessous, le Pape nous présente l’intention du mois :


  • Trois musiciens

    23 mai
    334432

     

    Avec les Trois musiciens, peints par Jacob Jordaens, c’est à la louange et à la fête que nous sommes invités.

    Cliquez ici pour goûter et contempler cette œuvre d’art…