illustration
Ecole de Provence
illustration

Sites et Blogs

Sur le web

Notre Dame du Web


Prier au cœur du monde

Prier au cœur du monde, apostolat de la prière

Vers dimanche


  • Communion des Apôtres – Altdorfer (1516-1518)

    30 novembre
    La mission est multiple… chacun y a sa place !
    ble

    L’évangile de Luc présente un bel envoi en mission des apôtres.

    Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades… Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.”

    Un peintre allemand de la Renaissance a tenté de reproduire le début de la mission… Suivons-le.

    Cliquez ici pour télécharger la méditation guidée de cette œuvre.

    Cliquez sur le tableau pour aller sur la page de la méditation

    mission-disciple


  • La mission par la prière

    30 novembre

    picto-ap-ptLe Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP) est un service d’Église proposé à tous les chrétiens afin qu’ils se mobilisent par la prière pour les défis de l’humanité et de la mission de l’Église, défis confiés chaque mois par le Pape.

    Sa mission est de susciter et réveiller la responsabilité missionnaire de chaque chrétien, quels que soient sa situation et son état de vie pour qu’il devienne apôtre par la prière.

     

    Un peu d’histoire

    L’Apostolat de la prière a son origine, en 1844, dans un groupe de séminaristes jésuites, étudiants de philosophie au scolasticat de Vals-près-le-Puy (France) qui, impatients d’entrer dans la vie apostolique et de partir ‘en mission’ outremer, trouvaient leurs études longues et peu stimulantes. Ils souhaitaient devenir immédiatement missionnaires. Souhaitant répondre à leurs aspirations, leur directeur spirituel, le père François-Xavier Gautrelet, […] leur dit : “Soyez apôtres maintenant, apôtres de la prière ! Offrez ce que vous faites chaque jour en union avec le Cœur de notre Seigneur Jésus-Christ, et pour ce que Lui souhaite : l’expansion du Royaume de Dieu pour le salut des âmes.” Gautrelet enseigna à ces séminaristes qu’offrir chaque jour à Dieu, non seulement leur prière mais également leurs études, travaux manuels, loisirs, souffrances et maux de tête fait avancer l’œuvre missionnaire autant que toute activité directe en ce domaine.

    Les séminaristes répandirent cette idée d’une ‘offrande quotidienne’ dans les villages environnants qu’ils visitaient régulièrement pour y donner le catéchisme et fournir une aide pastorale: cela se concrétisa en une prière dite ’offrande du matin’. En 1861, une publication appelée le ‘Messager du Sacré-Cœur’ sort pour la première fois de presse.

    […] A partir de 1880, le pape Léon XIII constatant que ce mode de prière apostolique simple et profond se répandait, annonça qu’il proposerait des intentions de prière pour chaque mois, à joindre à l’offrande quotidienne.

    Dans le même temps se développait dans l’Église la dévotion au Sacré-Cœur, un « attachement au Cœur de Jésus ». Ces deux intuitions, liées à l’amour de Jésus, se rejoignirent très fortement et ne firent bientôt plus qu’une.

    .

    mej

    .

    De là naîtra ce qui deviendra le MEJ, Mouvement Eucharistique des Jeunes, la branche jeune de l’Apostolat de la Prière.

    Depuis quelques années, un nouveau nom s’est imposé : Le Réseau Mondial de Prière du Pape.

    .

    Concrètementrppm

    Depuis sa fondation, jusqu’à maintenant, ce réseau de priants a bien évolué.

    Il s’offre cette année un nouveau site, fourmillant d’articles, de conseils et de propositions de prières ainsi que de nombreux supports numériques pour répondre aux appels du pape.

    Pour entrer dans le RMPP et prier avec ces 35 M de personnes, des outils permettent de se connecter et de se sentir en communion par-delà les distances :

    Aujourd’hui le Réseau Mondial de Prière du Pape propose d’entrer dans le “chemin du cœur“, un chemin qui nous transforme et fait de nous des apôtres de la prière dans la vie quotidienne. Il présente neuf étapes pour vivre profondément unis au Cœur de Jésus, au service de sa mission.

    Un exemple : Sainte Thérèse de Lisieux

    therese

     

    « Seigneur, je voudrais être missionnaire. Malgré ma petitesse, je voudrais éclairer les âmes, comme les prophètes, les docteurs, j’ai la vocation d’être Apôtre… Je voudrais parcourir la Terre, prêcher Ton nom mais ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffit pas. Je voudrais en même temps annoncer l’Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées… Je voudrais être missionnaire non seulement pendant quelques années, mais je voudrais l’avoir été depuis la création du monde et l’être jusqu’à la consommation des siècles. Ainsi soit-il. »

    Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)


  • Communion des Apôtres – Altdorfer (1516-1518)

    29 novembre
    La mission est multiple… chacun y a sa place !
    ble

    L’évangile de Luc présente un bel envoi en mission des apôtres.

    Jésus rassembla les Douze ; il leur donna pouvoir et autorité sur tous les démons, et de même pour faire des guérisons ; il les envoya proclamer le règne de Dieu et guérir les malades… Ils partirent et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.”

    Un peintre allemand de la Renaissance a tenté de reproduire le début de la mission… Suivons-le.

    Cliquez ici pour télécharger la méditation guidée de cette œuvre.

    Cliquez sur les flèches pour avancer ou laissez le diaporama se dérouler.

    • communion-des-apotres1
    • communion-des-apotres2
    • communion-des-apotres3
    • communion-des-apotres4
    • communion-des-apotres5
    • communion-des-apotres6
    <script> jQuery('#swd_slider_communion-des-apoters').flexslider( {"slideshowSpeed":12000,"animationSpeed":700,"animation":"fade","direction":"horizontal"} ); </script>
  • (Is 6,1-8) la vocation d’Isaïe

    28 novembre

    isaie

    Voici une étonnante scène tirée de la première partie du livre d’Isaïe.

    Au cours d’un songe, Isaïe se voit tour à tour terrifié, saturé, confessant son péché, relevé et envoyé ! Tout un programme qui peut bien ressembler à des épisodes de notre vie spirituelle… Si si !

    (Visualiser cette proposition en plein écran)

    Passez la souris sur les 6 temps à gauche du récit :

     

    Pour imprimer la méditation

    logo_pdf

    cliquez ici


  • Être missionnaire, c’est… (Fabrice Hadjadj)

    28 novembre

    Fabrice Hadjadj (15 septembre 1971 – …) est un écrivain et philosophe français, directeur de l’Institut Philanthropos.

    a-quoi-sert-de-gagner-le-mondeIl écrit en 2002 pour le 450° anniversaire de la mort de saint François Xavier, une pièce de théâtre intitulée “A quoi sert de gagner le monde ?” Cette pièce met en scène l’itinéraire hors du commun d’un étudiant navarrais du début du XVIe siècle. Au-delà du périple extraordinaire qui conduit François-Xavier des pentes de la montagne Sainte-Geneviève aux portes de l’empire de Chine, c’est l’itinéraire spirituel de cet homme qui garde une grande actualité. Parti pour annoncer l’Évangile aux nations, François-Xavier a vécu une aventure intérieure qui l’a totalement transformé et rendu frère de tout homme en recherche d’absolu.

     

    Être missionnaire, c’est aller à la rencontre du Christ déjà présent chez les autres

    « Je croyais avoir à faire de ces japonais des chrétiens… je me suis aperçu qu’il fallait d’abord que le chrétien se fasse japonais… j’ai compris que je ne leur donnerai le Christ que dans l’exacte mesure où je le recevrai, où je le reconnaîtrai déjà en eux…

    Tous ces visages sont icônes de vous, ô mon Dieu !
    … Autant de proues de votre mystère, ces visages par lesquels vous venez à moi, mon Dieu, avec cette route que vous glissez sous ma foulée,
    Avec les pavés de Paris et les prairies de Montmartre,
    Avec les canaux de Venise et les lagons de l’île du More,
    Avec les rues de Rome, les déserts du Cap Comorin, les neiges devant Miyako,
    C’est vous qui venez à moi, mon Dieu,
    Et maintenant cette brise qui me souffle de la Chine et de plus loin encore, c’est vous, mon Dieu, qui venez à moi.

    Car je sais à présent. Je sais et les gens qui parleront beaucoup ne sauront pas.
    Ils croiront que je partais gagner le monde alors que c’est vous qui partiez gagner mon âme,
    Ils croiront que j’allais porter le Christ aux Chinois alors que c’est vous, vous avant tout, qui le portiez à moi à travers eux,
    Et c’était à moi d’entrer d’abord par la porte du prochain, pour que nous sortions ensemble par la porte de Dieu, par votre porte.

    Y ai-je réussi ?
    Votre serviteur inutile a-t-il réussi ?
    Ce n’est pas moi qui moissonnerai. Ce n’est pas moi qui me présenterai les bras chargés de gerbes. Je suis le mendiant aveugle au bord du chemin
    Et je te tends deux mains qui caressent le vent, deux mains plus que vides, car je sais que ces mains qui demandent c’est déjà toi qui me les donnes.

    Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! »

    “A quoi sert de gagner le monde ?” de Fabrice Hadjadj

     

     

     

     

    Quelques pistes pour intérioriser cet écrit spirituel :

    Je commence

    • par déterminer le moment, le lieu et la durée de ma prière.
    • En entrant, je m’arrête un instant pour « considérer comment Dieu me regarde » et m’accueille…
    • Je m’offre à lui tel que je suis en ce moment pour le rencontrer
    • Je lui demande la grâce de me laisser rejoindre et déplacer peut-être par l’expérience de François Xavier

    Quand je me sens disponible intérieurement,

    • Je prends le temps de relire ce texte à haute voix pour l’écouter et l’entendre
    • Je fais attention aux verbes et à leurs temps, à ceux qui reviennent, qui me parlent davantage
    • Je laisse venir en moi des lieux et des visages de ma vie actuelle et du monde aujourd’hui…et je les présente au Seigneur avec ce que cela fait naître en moi

    Je termine

    • en parlant à Dieu comme un ami parle à un ami
    • Je laisse ma prière s’élargir dans un Notre Père, en communion avec toute l’Église et l’humanité aujourd’hui

     

    logo_pdf

    Pour télécharger cet écrit et les pistes en version PDF

    Vous pouvez envoyer votre prière et commentaires concernant ce texte sur la page de la prière continue.