illustration
Ecole de Provence
illustration

Absence

Seigneur, ce n’est pas toi qui fait défaut, c’est nous qui nous rendons absents. Une fois de plus, pardonne-nous. Ce ne fera jamais qu’un milliard de fois. Chacun a toute sa vie pour t’entrevoir, avant la montée des noires des eaux. Une vie, même brève, c’est bien plus qu’il n’en faut. Alors Seigneur, patiente, pardonne, espère - et cogne un peu plus fort sur le vieux bois des âmes : travaille.

Christian BOBIN,

Autoportrait au radiateur,
NRF Gallimard 1997, p.117