Catéchèse proposée en 5°

article dans sa langue originale

En 5°, le parcours s’oriente vers une meilleure connaissance de l’Eglise à travers : - les Actes des Apôtres - le Credo - la vie d’Ignace de Loyola - la vie de saints du Moyen Age (en parallèle avec leur programme histoire français) - la vie de témoins contemporains.
sans négliger, bien évidemment, d’être à l’écoute de leurs soucis quotidiens et de leurs préoccupations ...l’adolescence s’annonce en 5° !

Les rythmes et les propositions de sacrements restent les mêmes qu’en 6°. Nos 5° sont également mobilisés pour des actions caritatives communes aux classes de 6° et 5°.
Jusqu’aux vacances de février, les élèves se retrouvent en petits groupes autour d’un animateur pour étudier le Credo et les Actes des Apôtres, comprendre comment est née et s’est organisée l’Eglise, comment vivaient les premiers chrétiens…et voir si les questions auxquelles ceux-ci se sont trouvés confrontés concernent encore l’Eglise d’aujourd’hui.
Puis, et jusqu’à la fin de l’année, nous proposons une autre organisation des temps de catéchèse : classe entière ou en petits groupes de travail, les 5°vont réfléchir sur les saints du Moyen Age, puis sur des témoins du XX°siècle. Après avoir fait des recherches personnelles à la maison, ou encore au club collège, ils préparent par petites équipes des exposés qu’ils présentent tour à tour à leurs camarades.
Pour des enfants catéchisés depuis de nombreuses années, l’année de 5° est une année ‘à risque’, au cours de laquelle ils peuvent avoir le sentiment « de faire toujours pareil, de tout savoir », année de doute et de remise en question.
C’est pourquoi nous avons élaboré ce parcours plus varié dans la forme, dans lequel chaque élève est parti prenante et qui permet de toucher du doigt l’actualité de la foi chrétienne.
Quant aux fêtes liturgiques et aux propositions de sacrement, nous essayons de les aborder autrement, par l’art et l’image, à la découverte des différentes traditions chrétiennes, à travers les âges…et bien sur, en partant également de leur propre expérience.
L’initiation à l’intériorité en privilégiant la relecture de vie reste une des préoccupations majeures de l’esprit de notre catéchèse.

Mis à jour le mercredi 4 mai 2011