Ils ont passé l’ASSR 1

article dans sa langue originale

Lundi 18 et mardi 19 mai, 173 élèves de cinquième se sont confrontés aux épreuves de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière. Ils s’y sont préparés avec les professeurs d’éducation civique au cours des semaines précédentes. Monsieur Saublet, l’informatien de l’Etablissement, accueille les candidats dans la salle multimédia 4 et fournit toutes les explications nécessaires afin de permettre à chacun de se sentir sécurisé et efficace. Il leur révèle que les questions sont simples mais qu’il est bon d’appliquer les connaissances acquises ; qu’il est indispensable de savoir observer les situations présentées ; qu’il n’est pas inutile de réfléchir et de faire preuve de bon sens. Les élèves se montrent attentifs aux consignes. Souris en main, ils ne vont pas tarder à se lancer dans la litanie des questions - réponses. Chacun va devoir résoudre vingt petits problèmes tirés au sort par le logiciel sur un ensemble de 200 questions environ. Les yeux rivés sur l’écran, en une demi-heure, ils vont voyager dans les méandres des règles de la circulation. L’accent est mis sur la notion de "Sécurité". En les regardant faire, je constate à nouveau qu’ils connaissent bien les solutions mais je ne peux m’empêcher de penser qu’une fois dans la rue, piétons ou cyclistes devenus, certains d’entre eux oublient ce qu’ils savent et prennent des risques insensés. Et cette fois-ci, comme les années précédentes, l’expérience va se révéler concluante. 167 élèves réussissent a obtenir leur diplôme du premier coup ! Les six "recalés" ne doivent pas trop s’inquiéter : une épreuve de rattrapage les attend le lundi 8 juin à 13h15. D’ici là, ils peuvent s’entrainer sur le site www.eduscol.education.fr où ils trouveront toutes les réponses souhaitées et surtout, des épreuves pour se familiariser avec les embûches de ce type d’exercice.

Christian Sauron

Mis à jour le jeudi 21 mai 2009