illustration
Ecole de Provence
illustration

L’aide personnalisée au Petit Collège

Depuis la rentrée 2008, tous les établissements primaires de France ont instauré "l’aide personnalisée", deux heures par semaine.

Pourquoi l’aide personnalisée ?

Depuis plusieurs mois, l’école est au cœur des réflexions de l’Education Nationale.

Plusieurs réformes ont déjà été adoptées : le socle commun des connaissances et des compétences, des nouveaux programmes et le réaménagement du temps scolaire. Toutes ces réformes visent à améliorer l’acquisition des fondamentaux que sont la lecture, l’écriture, le calcul et la communication.

Comment ?

A Provence, après avoir étudié plusieurs possibilités d’organisation en équipe pédagogique, nous avons fait le choix de supprimer les cours du mercredi matin.
Les élèves en difficulté passagère sont pris en charge pour une aide personnalisée (4-5 enfants au maximum), les lundis, mardis et jeudis matins, de 8h00 à 8h40. Cet horaire nous a semblé plus propice à une bonne écoute et à une meilleure disponibilité de nos petits élèves.

L’objectif prioritaire de cette aide est de placer l’enfant en situation de réussite en favorisant sa mise en confiance par :

  • Le petit groupe
  • Des activités ciblées et adaptées
  • La manipulation la plus importante possible.

L’aide personnalisée, c’est :

  • Construire un itinéraire personnalisé visant à maîtriser les connaissances et capacités du socle
  • Combler des lacunes
  • Stabiliser et automatiser des compétences
  • Amener l’élève à comprendre ses erreurs
  • S’adapter au profil de l’élève pour « entrer » avec lui dans un apprentissage
  • Proposer des situations de travail différentes pour redonner du sens aux apprentissages
  • Redonner de la confiance en soi par rapport aux exigences scolaires…..

Mais ce n’est surtout pas :

  • Organiser l’étude
  • Refaire le travail « raté » de la journée
  • Faire un cours magistral
  • Sanctionner un élève
  • Abonner un enfant à l’année
  • Animer un atelier socio-culturel….

Aujourd’hui, où en sommes–nous à Provence ?

Bien entendu, un bilan sera fait en fin d’année scolaire, mais on peut dès à présent constater que tous les enfants concernés par cette aide, auront été heureux de travailler différemment.

Ils sont venus très volontiers participer à leur atelier et ont apprécié ces moments d’échanges privilégiés avec l’adulte.

Quels résultats ?

Il est déjà évident que sur le plan affectif, cette aide a été très importante pour l’ensemble des enfants qui ont participé à ces différents ateliers.

Le soutien a permis à certains enfants dont les difficultés étaient superficielles, de reprendre confiance en soi et de progresser très rapidement.
D’autres qui rencontraient des problèmes plus complexes, ont malgré tout apprécié cette relation très privilégiée avec l’adulte, ils ont repris confiance en eux et un peu progressé.

Le fait d’aller travailler avec une autre maîtresse a été très bénéfique pour tous.

L’aide personnalisée ne résoudra sans doute pas toutes les difficultés qu’un enfant pourra rencontrer durant sa scolarité primaire, mais c’est une aide, parmi d’autres, qui devrait lui permettre de progresser, grandir et s’épanouir à l’école.