La 1ère Communion : 7 février 2009

article dans sa langue originale

La célébration de la 1ère communion a eu lieu le 7 février en la Basilique du Sacré-Coeur

LA PREMIERE COMMUNION ‘MOON BOOTS’

Le témoignage d’Alexandra Boissé : APS


C’est ainsi qu’a été nommée par les familles notre nouvelle proposition pour la préparation à ce sacrement. Pensez donc : faire sa première communion en février ! Cela ne s’était jamais vu à Marseille…
Et puis, cela s’est fait, sereinement, joyeusement, spirituellement. Sous l’impulsion d’enfants désireux de poursuivre leur chemin de foi et de parents conscients de leur rôle d’accompagnateurs et d’ainés dans la foi.
Je ne peux que témoigner, au nom de l’équipe première communion, de toutes les merveilles que j’ai vu. « Merci, mon Dieu », n’oublierait pas de rajouter le Père Bruno !
Merveilles donc !
- Merveille du témoignage des plus grands –ils n’avaient qu’un an de plus : une dizaine d’années !- sur leur première communion, lors du temps de discernement, aux Iris. Temps donné pour mettre des mots sur ce désir d’enfant, temps donné aussi à Dieu à travers la prière, les chants, le repas partagé et les rires échangés.
- Merveilles encore ! Merveille des rencontres entre parents, lors de la matinée aux Iris. Temps de vie chrétienne où chacun a été accueilli avec son histoire, ses questions, ses doutes, sa foi ou ses révoltes. Moment d’Eglise pendant lequel on peut réaliser combien Dieu nous aime et nous attend tel que nous sommes, sans jugement.
- Merveilles toujours ! Merveille de la retraite, de ce moment à l’écart, dans un cadre magnifique au-dessus de la baie de Marseille. Temps d’intimité à Dieu, de liturgie, d’Eucharistie, puisque ce beau mot signifie ‘Action de grâce’ ; le mot magique, comme disent nos enfants !
- Merveille de la première communion ! Les enfants si beaux, habillés de leur aube blanche, graves et heureux, tournés vers Dieu. Joie de retrouver notre petit Alexandre pour cette étape de la vie chrétienne

Ce sont les enfants, dans leur désir de répondre à l’appel du Christ, qui nous ont emmenés sur ce chemin d’émerveillement.
La route ne s’arrête pas là, nos enfants ont encore besoin de notre présence bienveillante et attentive à leur côté pour grandir dans la foi.
Ils en ont le désir profond, sachons, nous leurs ainés, les accompagner jusqu’à leur maturité spirituelle. Rendez-vous est pris tous les jeudis matins à 8h00 pour la messe du petit collège ainsi que le samedi 28 mars aux Iris pour continuer la route ensemble.

Alexandra Boissé, APS

10 photos

Mis à jour le dimanche 22 mars 2009