illustration
Ecole de Provence
illustration

Le Père Bernard GEOFFROY

Dès son arrivée à Provence en 1945, le Père Geoffroy reprit la chorale créée par le P. Moille avec alors un répertoire de chants grégoriens et de polyphonies sacrées. Sous son impulsion, les Petits Chanteurs de Provence élargirent ce répertoire à la musique profane, tout en poursuivant leur rôle dans l’animation des cérémonies liturgiques au collège et ailleurs. Le Père Geoffroy s’était entouré d’amis poètes et musiciens, et il rénova, à travers ses recueils Gloire au Seigneur (éd. du Seuil), le chant liturgique des paroisses.
Il participa à la diffusion des Psaumes du Père Gelineau, dont un enregistrement valut à la chorale un Grand Prix du Disque de l’Académie Charles-Cros. Avec ses Petits Chanteurs et leurs aînés, les « Frères Jeff », il entreprit une série de tournées à l’étranger, faisant connaître le collège à travers le monde : Suisse, Angleterre, Irlande, Festival d’Edimbourg en Ecosse, Scandinavie, Allemagne, Autriche, Liban, Egypte, Amérique du Sud, jusqu’à la dernière tournée aux Etats-Unis et au Canada.
Père spirituel durant plusieurs années au Collège, le Père Geoffroy avait une foi simple et profonde, et un charisme à la fois discret et rayonnant. Ce qui frappait surtout le public, par-delà la valeur musicale de la chorale, c’était la communion établie entre le Père et ses Petits Chanteurs.