Les Français aiment-ils les jeunes ? (L’Expresso du 14 mai 2009)

article dans sa langue originale

Deux sondages publiés le 13 mai éclairent les représentations croisées des adultes et des jeunes. Deux catégories qui se regardent en chien de faïence.

Les jeunes aiment la société nous dit un sondage réalisé par la Fondation Wyeth pour la santé des adolescents. 70% se déclarent satisfaits de leur sort, 80% se sentent proches de leurs parents, 67% aiment bien leur école. Ces jeunes partagent les valeurs immortelles : 87% comptent sur le travail pour réussir, 76% visent l’amour, 67% la liberté… "Adultes et adolescents partagent les mêmes valeurs" relève la Fondation.

Pourtant le fossé est bien là. Le sondage de la fondation Wyeth montre des adultes sceptiques à propos des qualités des jeunes. Seulement 27% des adultes pensent que les jeunes sont satisfaits. Ils pensent que les jeunes croient davantage en la chance (44%) qu’au travail (16%).

"La société est fâchée avec sa jeunesse" nous dit aussi l’AFEV, une association qui mobilise des jeunes dans des actions citoyennes. Selon un sondage réalisé par l’AFEV, une majorité d’adultes (51%) a une image négative des jeunes. Ils les considèrent comme moins tolérants, plus individualistes que leurs aînés.

C’est finalement l’idée de l’incompréhension entre générations que l’on peut retenir. Comme Louis Chauvel ou comme Yazid Sabeg, faut-il penser que la guerre intergénérationnelle est ouverte et que la France sacrifie une partie de sa jeunesse ?

Source : L’Expresso du 14 mai 2009

PDF - 856.7 ko
PDF - 146.6 ko
Mis à jour le vendredi 15 mai 2009