Les Premières ES montent à la tribune

article dans sa langue originale

Du 30 mars au 1er avril 2009, les élèves de Premières ES se sont rendus à Paris. Théo Siffrein-Blanc et le groupe d’option Sciences Politiques nous relatent cette expérience.

Lundi 30 mars

6h00, Mme De Mayo, M. Meneghini, M. Saleno et M. Gory attendent les deux bataillons d’ES remplis d’entrain de pied ferme sur le quai de la gare Saint Charles pour un voyage de 3 jours à Paris. En fin de matinée, nous débarquons gare de Lyon, direction l’auberge de jeunesse dans le 20ème arrondissement, la plus grande de France. Visite du Père Lachaise Requinqués par le petit-déjeuner, nous nous dirigeons vers l’enceinte majestueuse du cimetière du père Lachaise. Notre visite fut guidée par M. Leroy, dont on apprécia autant le savoir encyclopédique que l’humour débordant. Il nous confia quelques anecdotes sur les tombes les plus idolâtrées de France et de Navarre : la sculpture par Dalou de Victor Noir, journaliste d’opposition tué par Pierre Bonaparte (cousin de l’empereur) dont on distingue les formes protubérantes aux vertus dites fertiles, sans oublier les grands noms de la littérature française tels Balzac et Apollinaire. Après avoir sillonné les 42 hectares du plus grand espace vert de la capitale, c’est les jambes lourdes mais enrichis d’Histoire que nous sortions des remparts. Ensuite nous eûmes la chance d’assister à une séance parlementaire à l’Assemblée nationale portant sur le téléchargement illégal sur l’internet.

Balade en bateau-mouche Enfin nous finissions notre journée par une balade commentée sur la Seine en bateau-mouche. Le soleil couchant, nous jouissions volontiers de la richesse et de la splendeur des monuments bordant le fleuve : Tour Eiffel, Hôtel des Invalides, Musée d’Orsay, Hôtel de Ville, Louvre, Trocadéro, Petit et Grand Palais. La journée s’acheva par un dîner à l’auberge, la répartition des chambres puis une soirée détendue.

Mardi 31 mars

MM. Gory et Saleno Lever 7h30 ; un briefing matinal accompagne le petit déjeuner. Après « 48 » stations de métro, nous descendons les Champs-Élysées, puis la célèbre Avenue George V.

Visite des égouts En fin de matinée, nous descendons dans les égouts parisiens pour une visite souterraine orchestrée par deux égoutiers, nous informant sur la nature et l’origine de l’eau que nous buvons, décrivant le processus d’assainissement des eaux usées et en quoi consiste leur métier. En sortant, nous avons cassé la croûte entre Seine et Tour Eiffel. Ensuite, nous nous orientions vers l’Assemblée nationale afin d’assister aux questions au gouvernement, depuis la galerie de l’hémicycle. Nous suivîmes avec intérêt les interventions de Rama Yade, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l’Homme, du Garde des Sceaux Rachida Dati, du ministre de la Défense Hervé Morin, ou encore du Premier ministre François Fillon interrompus par quelques vociférations cocasses de l’opposition. Puis, Dominique Tian, Député-Maire du 8ème arrondissement marseillais nous reçut et nous expliqua le fonctionnement de l’appareil législatif national. Il nous fit visiter l’enceinte de l’Assemblée après avoir fait un détour par le bar réservé aux journalistes : Cour d’honneur, bureau du Président, salle de réception. L’élu de notre circonscription nous reçut chaleureusement et nous l’en remercions.

JPEG - 151.7 ko
M. TIAN, Député Maire des 6°-8° arrondissements de Marseille

Nous avions ensuite rendez-vous dans le quartier du Marais, au théâtre du Point Virgule avec un jeune humoriste pétri de talent : Frédéric Sigrist. Nous remplissions quasiment la petite salle et la jeunesse assura le niveau de décibel. Le corps professoral apprécia vivement la finesse du jeune homme, d’autant plus que les thèmes abordés (politique et histoire) les concernaient directement.

Le Flam' En sortant, nous traversâmes le quartier pour nous rendre au « Flam’ », un restaurant alsacien dont nous occupions tout le sous-sol, une cave voûtée du 16ème siècle ! Les serveurs nous canardaient de Flammekueche, au rythme des chants adressés à Nana-Kelly dont c’était l’anniversaire. Rassasiés, nous prîmes le chemin de l’auberge. Au moment de se coucher, M. Gory fut de corvée ou plutôt de ronde, accompagné par M. Saleno, pour réguler les transits « inter-chambres ».

Mercredi 1er avril

Réveillés à 8h30, nous plions bagage et libérons les chambres pour nous diriger vers le Sénat. Mais avant cela, nous fîmes une première halte au Bon Marché pour une session shopping, puis rue de Sèvres au « siège social » des jésuites.

JPEG - 209.5 ko
L’hémicycle du Sénat

Arrivés à la Chambre Haute, Jean-Claude Gaudin nous reçut et nous fit visiter les lieux : l’hémicycle, et différentes salles de travail plus majestueuses les unes que les autres. Ancien professeur d’histoire-géographie, le Vice-président du Sénat nous conta l’histoire politique de France de la Révolution à nos jours avant de nous recevoir dans son bureau pour un buffet délicieux et, de ce fait, rapidement liquidé par les deux régiments. Un buffet délicieux... En attendant l’ouverture de la séance de l’après-midi, le charismatique maire de Marseille répondit à nos questions, parla de notre ville, des enjeux et des dérives politiques actuelles. Un grand merci à M. Gaudin dont nous avons apprécié les explications, l’humour et la générosité. Nous assistions ensuite, les deux groupes divisés, à la séance de 15h00 bien moins mouvementée que celle de la veille à l’Assemblée nationale. En fin de journée, après un moment de liberté dans le quartier de Saint-Michel, nous rentrions récupérer les affaires à l’auberge et prîmes le chemin du retour à grande vitesse. Le train de 20h16 attendait impatiemment notre arrivée massive. La fatigue n’épargnait personne dans le train cependant quasiment personne ne ferma l’œil de manière à profiter des derniers moments. Certains grattaient quelques airs de guitare, d’autres révisaient le test d’éco. du lendemain. Cependant tous auraient bien fait demi-tour. Dans le train du retour

Le train arriva inévitablement Gare Saint-Charles autour de 23h30 et il fut difficile de nous séparer tant ce voyage nous avait permis de souder de nouvelles amitiés, de partager, mais également de découvrir une ville magnifique et son histoire. Il avait d’autre part été l’occasion de voir nos enseignants en dehors du cadre scolaire – et c’est d’autant plus agréable lorsque la bonne humeur les habite comme ce fut le cas.

Et voilà comment en l’espace de trois jours la plupart des soucis s’évaporent…

14 photos

Le Père Lachaise Tombe d'Eugène Delacroix Tombe de Victor Noir Tombe de J.B. Clément Tombe d'Honoré de Balzac Tombe de Guillaume Apollinaire Balade Devant l'Assemblée Entrée dans l'Assemblée Théâtre du Point Virgule Petit Déjeuner J.C. Gaudin, Vice-président du Sénat Visite du Sénat avec M. Gaudin Dans les jardins du Luxembourg
Mis à jour le lundi 18 mai 2009