Les chants de la messe en quelques clics

article dans sa langue originale

Lancé ce mois-ci, le site Chantons en Église met en ligne partitions et musiques de 1 500 chants liturgiques et ambitionne de devenir le site de référence de la musique liturgique

JPEG - 19.3 ko
Chantons en Eglise

« Béni sois-tu Seigneur pour ton Église », « Écoute la voix du Seigneur », « Peuple de lumière »… : ce sont quelques-uns des 27 chants d’accueil que propose Chantons en Église, le nouveau site de Bayard lancé par Prions en Église, Signes musiques et ADF-Studios SM, pour la seule liturgie de la Toussaint, ce dimanche.

Des chants dont on peut, au choix, lire les paroles, visionner la partition ou écouter un court extrait en MP3, avant de faire son choix et de passer à l’étape suivante de la liturgie… Et ainsi de suite jusqu’au chant d’envoi. À la fin, après avoir proposé d’imprimer la feuille de chants, le site permet alors de télécharger les partitions manquantes (1,99 € chaque) et les fichiers MP3 (0,99 € chaque).

Si les chants proposés actuellement proviennent surtout du répertoire des revues Bayard et des éditions ADF-Studios SM (les chants du Renouveau charismatique, ou de Taizé, par exemple sont peu présents), Chantons en Église est appelé à s’enrichir. « Pour démarrer, nous avons mis en ligne une base de 1 500 chants, ainsi que ce dont nous disposions comme enregistrements et partitions », explique Dominique Pierre, rédacteur en chef-adjoint de Signes musique.

Travail pédagogique ;Mais d’ici six mois à un an, la base devrait déjà permettre d’accéder à près de 5 000 chants. À terme, le site ambitionne de mettre en ligne l’ensemble du fond du Secrétariat des éditeurs de chants pour la liturgie (Sécli), qui gère les droits de reproduction des partitions pour la liturgie, soit 12 000 chants qui seront enrichis de leurs partitions et de leurs fichiers sons.

Le plus gros travail de Chantons en Église a été d’ordre pédagogique. Car si le site s’adresse aux « pros » de la liturgie, ceux qui préparent dans leurs paroisses la liturgie du dimanche (sur certains chants, on peut ainsi écouter des extraits de chacune des quatre voix de la polyphonie, outil bien pratique pour les chefs de chœur), il veut aussi toucher le grand public. Et notamment tous ceux qui préparent baptême, mariage ou funérailles.

Chantons en Église propose des modules pour toutes ces situations, accompagnant le choix des chants de conseils pratiques. « L’idée est de permettre une utilisation à bon escient des chants, en fonction de la liturgie », explique Dominique Pierre. Chaque titre est ainsi accompagné d’une fiche pratique qui explique le chant, rappelle ses références bibliques et suggère à quel moment de la messe et au cours de quel temps liturgique il est préférable de le chanter.

Nicolas SENÈZE
Un article du journal "La Croix" paru le 28/10/2009

Mis à jour le vendredi 30 octobre 2009