illustration
Ecole de Provence
illustration

Matinée du corps à Provence

C’est jeudi 29 janvier qu’a eu lieu à Provence, une nouvelle édition de la « matinée du corps ». Proposé aux cent soixante dix-neuf élèves de seconde, ce temps particulier avait plusieurs objectifs.
Véronique Farnault Animatrice en Pastorale Scolaire au lycée :
- « Cette matinée a pour but de permettre aux élèves d’entendre des informations sur des sujets pouvant être des points d’interrogation dans leur vie et de les entendre de personnes compétentes. Cette matinée exceptionelle devait les sensibiliser à une conduite responsable et les aider à réfléchir au pourquoi d’ “une juste attention à leur corps”.Avoir une juste attention à son corps, c’est avoir une bonne santé physique mais aussi une vie relationnelle riche et peut être même une vie spirituelle tant psychique que religieuse. »
- En classe de seconde un corps en bonne santé est certes un atout mais il est important de prendre conscience qu’en dehors de permettre la pratique du sport, il est le point de départ d’autres enjeux.

Les élèves avaient le choix entre une dizaine d’ateliers à raison d’un atelier par heure, soit la possibilité de participer à trois ateliers différents.
La matinée a commençé par une intervention de Valérie Dufayet, professeur de philosophie en terminale, sur l’importance d’éduquer son corps.
Dermatologie, psychologie, maîtrise du stress ou bien encore drogue, alcool, tabac, mais aussi couple, théâtre, handicap étaient parmi les choix proposés. Chaque atelier, regroupant une vingtaine d’élèves, a permis de nombreux échanges avec les intervenants, parents d’ élèves ou spécialistes venus de l’extérieur.
Munis d’une feuille de route, les jeunes devaient noter leurs impressions au fur et à mesure de la matinée pour une relecture en groupe de formation humaine.
Nouveauté cette année , les professeurs ayant libérés une heure de cours, étaient invités à participer aux ateliers.

Laurence Avy, professeur de français en classe de seconde, a pu assister à l’atelier couple :
- « Ce fut un moment très intéressant et riche. Les élèves n’ont pas hésité à s’exprimer même devant nous, professeurs. De toutes façons, ils le font en général volontiers. Le temps de rencontre avec les intervenants a été trop court à mon goût. Il y avait des thèmes qui m’auraient passionnée comme la nutrition, la dermatologie...Si les professeurs pouvaient eux aussi choisir l’atelier auquel ils assistent ce serait encore mieux. »

En fin de matinée, une photo regroupant tous les élèves de seconde dans la cour a permis de clore cette rencontre sur une note ludique et gaie.