Réflexions sur mon stage au CNRS

article dans sa langue originale

Durant ce stage au CNRS , j’ai pu découvrir de nouvelles expériences. Pendant toute une semaine du 16 au 20 Mars, j’ai appris et expérimenté un nouveau monde, celui du travail. Malgré le manque d’argent, la monotonie du métier et le manque de place, j’ai découvert une profession passionnante qui a toutefois quelques inconvénients.

Ce que j’ai le plus aimé, c’est manipuler. Faire des analyses et des tests m’ont énormément intéressée. Me retrouver en plein milieu de la science et de la découverte est une expérience que je referai volontiers dès que je le pourrai.

Pour l’instant le métier en lui-même ne m’attire pas. Durant ce stage, j’ai pu observer que les chercheurs passaient beaucoup de temps à faire et refaire leurs expérimentations et toujours dans le même domaine. J’aimerai trouver un métier qui soit plus varié et je voudrai pouvoir changer et expérimenter de nouvelles choses plutôt que de garder forcément le même sujet de recherche.

Cependant, et même si aujourd’hui je ne pense pas pratiquer ce travail plus tard, je garde le même centre d’intérêt pour la biologie qui est un domaine qui me passionne et j’envisage de continuer à chercher un métier en rapport avec celle-ci. Toutefois le poste de chercheur est peut-être différent dans d’autres domaines ou d’autres entreprises et je continuerai de me renseigner pour faire évoluer mon avis et peut-être, plus tard, décider de devenir chercheur.

En conclusion, je pense que cette semaine au sein du CNRS a été enrichissante et qu’elle m’a permis de découvrir un monde différent du mien qui m’ a fait grandir et expérimenter la vie professionnelle.

Magali TURINI 3°6

Mis à jour le vendredi 3 avril 2009