illustration
Ecole de Provence
illustration

Saint-Michel

Le 4 novembre 1850 les jésuites ouvrent le collège Saint-Michel, dirigé par le Père Amédée de Damas. Le Collège fut fermé et déplacéà plusieurs reprises, pour différents motifs, ce qui ne l’empêchera pas de de scolariser des milliers d’élèves, parmi lesquels quelques noms célèbres : les futurs maréchaux Foch et Fayolle. En 1943, le Collège serra réquisitionné par les Allemands. Les jésuites doivent libérer les locaux, ils s’organisent avec les familles attachées à la pédagogie ignatienne pour maintenir leur mission éducative. Plus d’un siècle après la création du collège, la loi Debré ouvre une nouvelle page, la présence jésuite n’est plus une menace mais devient une spécificité.
Installé dans les années 20 sur la colline de Villebœuf, Saint-Michel s’est développé de façon pavillonnaire autour de la maison bourgeoise d’origine, cœur de l’établissement. Sous l’impulsion de son premier Directeur laïc, Pierre Rival, l’établissement s’oriente dans les années 80 vers l’enseignement supérieur dans le domaine paramédical avec particulièrement l’ouverture de l’IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie). Chaque unité a une place dans le parc qui facilite son identification et son autonomie avec une équipe de direction et d’encadrement propre. Aujourd’hui Saint-Michel occupe toujours une place reconnue pour la qualité de ses propositions éducatives.

Spécifcités :

  • Ecole,
  • Collège,
  • Lycée d’enseignement général,
  • Enseignement supérieur : BTS, DCESF, 
  • IFMK

SAINT-MICHEL
4 rue Joseph Vallet
42100 SAINT ETIENNE
Tél 04 77 49 44 60
Site : www.saint-michel-enseignement.fr