illustration
Ecole de Provence
illustration

Sortie aux Archives des élèves de 1ere L-ES

Dans l’après-midi du Vendredi 17 Octobre, nos professeurs d’Histoire et de SES ont emmené les élèves de notre classe de Première L-ES aux archives de Marseille. Il s’agit en fait d’une ancienne Manufacture de Tabacs, qui a été rénovée pour accueillir les Archives Municipales. Pourquoi cette visite ? Parce que nous avons étudié l’histoire de la manufacture de la Belle de Mai, comme exemple d’industrie à Marseille au XIXème siècle.
Depuis la Gare St-Charles, il nous a suffi de 10 min pour y arriver.

Le mur de l’accueil est décoré de feuilles de tabac séchées. Ce n’est pas banal comme déco...
Des tables en verre renferment des vieilles coupures de journaux déchirés. Certains couloirs se sont vus attribués des noms : "rue bleue", "passerelle de la feuille à tabac"...Tous les élèves sont attentifs quand les guides expliquent l’histoire de la manufacture.
L’entrée dans la salle de travail se fait silencieusement, car le sol est fait d’une moquette très souple. On a l’impression de marcher sur des nuages...
Une cloison en verre épais nous sépare de la salle de consultation. Le guide nous explique qu’en tout, il y a 12 kilomètres d’archives, certaines remontant au VIIIe siècle !

Après ça, on passe en salle de Travaux Pratiques. Tout le monde est désigné volontaire pour remplir une fiche d’exercices sur l’Eblouissante Histoire des Tramways à Marseille, même M. Meneghini ! Il n’y a que Mme Normand qui y échappe (il faut bien que quelqu’un fasse les photos...).
Après quelques diapositives, tout le monde sort de la pièce et descend visiter une exposition sur Marseille, pendant et après l’industrialisation. Il s’agit de photographies, qui, pour la plupart, apparaissent en 3D grâce à la technique de stéréoscopie [1].

Tous les élèves portaient ainsi une paire de ces énormes lunettes aux verres bleus et rouges, qui déforment votre vue et, parallèlement, votre visage.
Voilà une drôle de classe de lycéens !
Puis la visite s’est terminée avec une séance photo et chacun s’en est finalement allé rejoindre le doux foyer familial...

Pour la classe, Emmanuel de Oliveira

[1Stéréoscopie : du grec stéréo (solide) et -scopie (vision) :
Ensemble des techniques mises en œuvre pour reproduire une perception du relief à partir de deux images planes.

  • archives 1
  • archives 2