illustration
Ecole de Provence
illustration

Un Cinéclub tous les mardis à 18h !

Voici l’article de présentation du Cinéclub de Ronan EVAUX-ARNOULT qui est à l’origine de cette idée originale et fort intéressante. Rendez-vous donc tous les mardis soirs à 18 h00 !

L’école de Provence a vu il y a près d’un mois la création d’un Cinéclub, dont les séances hebdomadaires, le mardi en salle Bernard Geoffroy, ont déjà attiré un nombre important de participants.
Les élèves de terminales sont particulièrement invités à y prendre part, autour de grands classiques du cinéma mondial, de tous les genres et de toutes les époques.

D’aucuns penseront peut être que l’idée m’est venue d’un Cinéclub en lisant la réforme sur le Lycée de l’actuel gouvernement ; il n’en est rien, et j’ai découvert bien plus tard cette réforme, ne sachant cependant comment prendre le texte à propos du cinéma à l’école. Car le cinéma, s’il a ceci en particulier d’être extrêmement émouvant, de permettre un développement artistique complexe mais aussi une réflexion intellectuelle ou polémique, le cinéma, donc, porte en lui même un grand danger, qui est de faire oublier justement ce dont il parle, mais aussi de faire oublier la réalité dans laquelle nous vivons.
Ce n’est donc pas sans crainte que j’ai lu cette réforme du gouvernement, et que j’ai présenté mon projet. Mais j’ai cru jusqu’à présent tenir le pari de passer des films qui, soit intellectuels soit artistiques, sont avant tout des films qui nous touchent profondément et qui sont, par eux même, la base de toute une pensée et de toute une sensibilité.

Il m’a aussi paru nécessaire de montrer à travers le cinéma l’évolution du monde et de la pensée au vingtième siècle. Ses luttes sociales, ses guerres, ses espoirs, sa joie, et jusqu’à l’explosion poétique des cinéastes italiens des années 1970. La liste des films présentés est donc totalement hétéroclite, et elle l’est volontairement.

L’accueil du Cinéclub fut chaleureux et sincère, tant au niveau de sa création lorsque j’en présentais le projet au Père Sevez, qu’au niveau de la réception des films par les participants et de l’intérêt porté à son évolution par nos professeurs. Le calendrier des films, qui est présenté ici, n’est pas définitif. Je l’ai réalisé aux débuts du cinéclub, mais les demandes des élèves, au fur et à mesure des projections, nécessitent qu’il puisse être modulable. Je crois que c’est une preuve de l’intégration du cinéclub dans la vie de Provence, et de son ouverture.

Je lui souhaite une longue vie, une belle influence, et surtout, une grande affluence.

Ronan EVAUX-ARNOULT
Prochain film : Monthy Python, sacré Graal  !!!