illustration
Ecole de Provence
illustration

"17 filles"

Quelques lignes du Père Jacques Lefur d’Aix en Provence pour nous recommander d’aller voir "17 filles", le film de Muriel et Delphine Coulin (deux jeunes réalisatrices françaises) qu’il avait beaucoup apprécié lors de sa sortie à Cannes et que les salles de cinéma accueille depuis le 14 décembre 2011

Ne le manquez pas, si vous aimez le cinéma et si vous vous intéressez aux jeunes et à ce qu’ils pensent. Le film a pour cadre la ville portuaire de Lorient, les bords de l’Océan, la mélancolie qui s’en dégage, mais il s’inspire d’événements survenus aux Etats-Unis. Dans un lycée, plusieurs jeunes filles de 16 ans choisissent d’être enceintes en même temps, au grand désarroi des parents et des enseignants. Le film aborde ainsi de grandes questions de notre société : qu’est-ce qui peut donner sens à la vie des jeunes, quand les parents sont si lointains ou la famille éclatée, quand règnent le chômage et l’incertitude sur l’avenir ? Beaucoup d’idéalisme de jeunesse, certes, chez ces jeunes filles, mais plus profondément une conscience que la vie est porteuse d’absolu et que transmettre la vie comporte quelque chose d’infiniment grand : « Enfin il y aura quelqu’un que je pourrai aimer pour de bon ! ». Les difficultés de l’existence et même le tragique surviennent et donnent à ce premier film une ampleur humaine attachante, qui invite à la réflexion.