illustration
Ecole de Provence
illustration

La graphothérapie ou la possibilité de retrouver une bonne posture d’écriture

Jeudi 19 mars, Nathalie Clerc, enseignante à mi-temps et graphothérapeuthe, est venue en classe de 10ème2 nous sensibiliser aux postures et gestes d’écriture.

La graphothérapie est la rééducation spécifique des écritures lentes, illisibles, maladroites, sales, crispées ou impulsives.

Le graphothérapeuthe revisite avec la personne les conditions optimales pour bien écrire :

  • la posture
  • l’instrument d’écriture
  • l’aide pour mieux se concentrer

Il dédramatise également tous les problèmes d’écriture. Par exemple, il va faire découvrir les formes des lettres (sans parler d’écriture) par des exercices graphiques variés proches de l’écriture.

En Ce1, nous passons beaucoup de temps, chaque jour à copier des leçons, des poésies, faire des exercices et nous nous entraînons à la formation des lettres avec un cahier spécifique (le graphilettre).

Madame Clerc nous a permis de vérifier si notre posture de travail était bonne, si la manière dont nous tenions notre outil était correcte, à travers une série de jeux amusants :

  • faire tourner une toupie pour assouplir son pouce et son majeur
  • faire et défaire une boutonnière
  • se masser les mains
  • froisser et défroisser une fine feuille de papier….

Ces exercices préparatoires ont été suivis d’une série de situations inhabituelles afin de comprendre l’importance d’une posture correcte face à sa feuille :

  • écrire « je m’appelle » avec le stylo dans la bouche
  • écrire les yeux fermés
  • écrire dans une posture insolite (sans bouger l’avant-bras, sans bouger l’épaule, avec la main qui n’écrit pas bloquée dans le dos…)

En expérimentant ces différentes situations, nous avons pu constater qu’il est important d’avoir un stylo maniable, léger et pas trop petit ; que nos deux fesses doivent être posées sur la chaise, et nos deux pieds au sol ; que nous devons nous tenir un peu éloigné du bureau pour pouvoir mieux respirer ; que le bureau doit être bien dégagé et enfin que nos deux mains sont utiles car celle qui n’écrit pas tient la feuille.

Nous la remercions d’avoir consacré un peu de temps à notre classe et allons essayer de mettre en pratique ces excellents conseils.