illustration
Ecole de Provence
illustration

Pour continuer à espérer ... pour leur donner de la joie

Un bel élan de générosité a animé les élèves de 6èmes et 5èmes qui ont participé cette semaine à la campagne « Un dessin pour la paix à Alep ».
Les enfants ont répondu avec enthousiasme à l’appel du père Ziad, jésuite syrien et en coopération avec l’œuvre d’Orient. Cette campagne consistait à envoyer pour Noël une carte de vœux avec une prière. Les cartes pouvaient être accompagnées d’un don symbolique (1 ou 2 euros par carte) afin de financer les frais de scolarité des enfants dont il s’occupe.
Travaillant sans relâche pour la paix, le Père Ziad pense que « l’espoir de paix passe par les enfants ». Il affirme que les « enfants de Syrie ont besoin de paix et de sécurité » et surtout qu’ils doivent aller à l’école. Il existe une vingtaine d’écoles chrétiennes privées à Alep et beaucoup de familles ne peuvent plus payer les frais de scolarité.
C’est « notre père Noël » Couchouron qui a transmis ce week-end les précieuses cartes et leurs messages d’espoir au père Ziad de passage à Paris avant son retour mi-décembre à Alep ainsi qu’un chèque de 250€.

Les enfants nous disent pourquoi ils ont eu à cœur de s’unir à cette proposition  :
« J’ai fait la carte pour les soutenir car ils sont en difficulté et que je peux les aider en leur faisant un mot et un dessin qui leur donne la joie, j’espère. » Juliette
« Ça me fait de la peine qu’ils vivent dans un pays en guerre ; j’aimerais qu’ils puissent étudier malgré tout. » Esther
« Je l’ai fait pour montrer à ces personnes qu’on les soutient et que l’on pense fort à eux, car ils n’ont pas les mêmes conditions de vie que nous, ce qui est triste. Prions pour la paix. » Julie
« A leur place, j’aimerais bien recevoir une carte pour me souhaiter un joyeux Noël. » Mathilde
« Pour qu’ils soient plus fort et qu’ils continuent à espérer qu’il y aura un jour la paix dans leur pays. » Santa
« J’ai écrit cette carte car Noël est une fête importante pour les chrétiens et où l’on a envie d’être heureux en famille. » Amandine
« C’était important car il y a des enfants qui ne sont pas heureux et je voulais apporter un peu de joie pour qu’ils profitent aussi de Noël. » Carla
« Je l’ai fait car je trouve cela très dommage de ne pas le faire. Pourquoi ne pas le faire ? Pour laisser ces gens sans bonheur et sans amour ? Je ne suis pas d’accord : tout le monde a le droit d’être heureux ! » Julia
« Je l’ai fait car je trouve que c’est trop dur la guerre et que je veux la paix. » Pauline
« Je voudrais que la Paix règne sur la terre comme Dieu le veut. » Inès

Pour découvrir l’appel du père Ziad  :
http://www.oeuvre-orient.fr/2016/11/07/campagne-noel-2016-un-dessin-pour-la-paix-a-alep/

Pour en savoir plus sur sa mission à Alep :

http://www.ktotv.com/video/00119829/syrie