illustration
Ecole de Provence
illustration

Quand on aide les autres, on a le coeur joyeux !

Quand on aide les autres, on a le cœur joyeux.


A mon ancien catéchisme, une dame nous a montré des photos sur ce qu’il y avait en Syrie : des bombes, du feu, des gens en détresse partout.
Alors nous avons eu une idée. Nous avons uni nos forces et nous nous sommes mis à chercher des choses qui pourraient améliorer la dure vie des syriens, comme des affaires scolaires et de la nourriture.
Peu à peu, nous avons rassemblé un certain nombre de choses et au final, nous avons récolté un peu plus de 12/13 kgs de nourriture et deux brouettes d’affaires scolaires. On était très fiers de ce qu’on avait fait. Aussi, certains ont pensé à donner des jouets et des livres, drôles et instructifs, puis il y a eu aussi des habits, des manteaux, des couvertures. J’étais content de pouvoir faire quelque chose pour ceux qui en ont besoin et je me suis dit que chaque fois que l’on trouvait la vie difficile, que l’on en avait marre de l’école, des épinards et des brocolis, il fallait toujours se dire que la vie pouvait être bien pire autre part qu’à Marseille.

Alexandre Leroux, 6ème 2